AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Revenir en haut Aller en bas


 

Partagez | 
 

 L'Histoire de Gakuen Hetalia.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
the DIRECTEUR!!Admin

avatar
Marukaite chikyuu
BOKU Ancient Rome !

I'AM
the DIRECTEUR!!
Admin

    Sexe : Féminin Date de naissance : 27/04/1991 Age : 26
    Date d'inscription : 07/01/2011
    Devoirs rédigés : 219
    Localisation : ....

MessageSujet: L'Histoire de Gakuen Hetalia.   Ven 28 Jan - 14:28


HETALIA
.



Axis Powers Hetalia("ヘタリア Axis powers", Hetaria Akushissu pawazu. Souvent raccourci à « Hetalia ») est un manga satirique japonais créé par Hidekaz Himaruya distribué en ligne, sous forme de tankōbon (3 tomes paru au Japon) en 2008. Un anime (du Studio Deen) qui a commencé en Janvier 2009 est toujours en cours.

Hetalia est un manga qui met en scène des personnages représentant chacun un pays ayant participé à l'une des Guerres Mondiales ou à un évènement important de l'histoire. Une grande partie de l'histoire se déroule pendant les deux guerres mondiales et a pour principaux protagonistes l’Italie, l’Allemagne et le Japon (d’où son titre «Axis Powers», soit les Puissances de l'Axe Rome-Berlin-Tōkyō de la Seconde Guerre Mondiale). Le manga met en œuvre des situations satiriques et joue souvent sur les stéréotypes de chaque pays (L’Italie, par exemple, adore les pâtes et les pizzas).

.
© WIKIPEDIA & NAUTILJON.



GAKUEN HETALIA
.



L'auteur d'Hetalia, Hidekaz Himaruya, s'est amusé à créer un jeu pour ordinateur: Gakuen Hetalia. Dans ce jeu, nous pouvons suivre les aventures de Seychelles, une petite nouvelle, dans un lycée peuplé de tous ces personnages d'Hetalia que nous chérissons tant. :] Elle y rencontrera donc France, Italie du Nord, Angleterre et suivra une scolarité à côté des autres nations.
Dans cet RPG, le personnage principal ne sera nul autre que vous.

432.
La Rome , non sans se contenter de l'Europe, s'était étendue sur le Moyen-Orient et sur le bord de l'Afrique, il n'était plus qu'une question de mois avant que tout s'écroule. Le seul remord de Rome était d'abandonner ses pauvres petits Italies au milieu des pays barbares qu'étaient la Gaule, la Prusse ou l'Hispanie. Ne pouvant plus s'occuper des cas particuliers, il fonda, avec Germania, Gakuen Hetalia: grande école des nations où, il espérait, ces brutes allaient apprendre à se tenir tranquilles et à respecter le talent grandissant de ses deux petit-fils: Lovino et Feliciano.

973. L'établissement ouvre ses portes.
Les brimades commencent tout de suite entre Grande-Bretagne et Gaule, tandis que Hispanie tente maladroitement de les réconcilier. Danemark s'amuse à persécuter un peu tout le monde, Italie du Nord se fait poursuivre par le petit St Empire Romain d'Occident, fou amoureux de lui, et Autriche...tente de travailler dans ce boucan, malgré les déclarations enflammées de la jeune Hongrie. Les relations chaotiques sont mêlées aux rires d'enfants. Les asiatiques restent dans leur coin et suivent tous assidument les leçons de Chine. Japon, Hong Kong et Thaïlande ne prononcent pas un mot pendant les cours, mais derrière Corée fait le guignol alors que Taïwan et Viet-Nâm s'écrivent de petits mots d'amitié éternelle.

1422. Passage à l'école primaire.
Dans la classe européenne, les plus grands rivaux sont toujours Angleterre et France, bataillant sans cesse, s'insultant et se balançant des chaises à la figure. Italie du Sud se balade toujours en compagnie d'Espagne, alors qu'Italie du Nord peut enfin peindre tranquillement, sans se faire perturber. Personne ne sait vraiment où est passé St Empire Romain, et lorsqu'on parle de lui, un silence de mort s'installe dans la classe. Feliciano fait un peu la figure de la triste Pénélope, tissant sans cesse en attendant que l'élu de son cœur revienne. Francis est toujours là lorsqu'il faut le consoler, mais cela ne suffisait pas vraiment...
Au nord, Russie et Suède, deux grands solitaires, se battent fréquemment. L'Asie reste imperturbable en cours, et ne manifeste aucune curiosité envers les autres pays.

1663. L'heure du collège arrive...
..ainsi que celle de la crise d'adolescence. Prusse, Espagne et Angleterre se vantent de former le trio diabolique de la classe européenne. Pirates jusqu'à la moelle, ils sèchent les cours pour braver terres et mers et piller les villages côtiers avant de s'entrattaquer sans pitié, un rire sadique aux lèvres. France, lui, laisse tomber Arthur et se prend de fascination pour les tableaux du jeune Feliciano, toujours absorbé dans son art. Une confiance solide se bâtit peu à peu entre les deux voisins. Ce n'est qu'à la fin du premier trimestre qu'Angleterre se calme, lourdement blessé à cause d'un incendie, et qu'il essaye de rattraper le temps perdu. Au Nord, la guerre Suédo-Russe n'a toujours pas cessé.
Chine est toujours fermé par rapport aux pays de l'Ouest, et seul Japon, un peu hésitant, réussit à braver la surveillance de son professeur pour aller à l'encontre d'Arthur, duquel il devra se séparer bien vite.
A la fin de l'année, un petit nouveau, États-Unis, arrive aussi a collège, et France se passionne dans les guerres napoléoniennes et vainc Espagne et Prusse et Suisse.

1832. Le lycée poursuit la formation.
Entretemps, une nouvelle classe s'est ouverte: la classe américaine, et son élément principal, États-Unis, est l'un des pires élèves que Gakuen ait connu. Avec l'aide d'Angleterre, il réussit facilement à rattraper les cours et à se hisser en tête de classe mais finit par se débarrasser de ce "vieux débris d'Arthur, hahaha!". Il poursuit sa route de bad boy en menaçant plusieurs fois Japon, et n'est guère apprécié de ses camarades. Même Canada, son frère, s'en méfie.
Angleterre abandonne l'allure désinvolte de sa jeunesse pour adopter un look plutôt chemise-cravate, non sans subir les moqueries de son éternel ennemi. Il commence aussi à s'intéresser plus à la classe d'Asie, et notamment à se lier avec Hong Kong. Cependant, c'est le chaos qui règne dans la classe de Chine: Japon ne peut plus supporter les cours de son professeur, et la méfiance installée ne tarde pas à éclater en guerre.

1939. L'université accueille ses élèves.
Deux grands clans se sont formés à Gakuen Hetalia, la paix à du mal à s'installer dans l'école, sans cesse soumise à de nouveaux affronts. Dans la première bande, les Alliés, se trouvent Japon, Italie, Allemagne et Autriche et dans la deuxième se tiennent Russie, France, Chine, États-Unis et Angleterre. Évidemment, cette séparation n'empêche pas Feliciano et Francis de bien s'entendre et ne résout pas la discorde Alfred/Arthur, mais la guerre est la guerre...

.

.
© WIKIPEDIA & NAUTILJON.



Dernière édition par Ancient Rome le Lun 14 Mar - 14:22, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gakuenxhetalia.forumgratuit.org
 

L'Histoire de Gakuen Hetalia.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Secrétariat.-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit